Comment le Covid-19 a changé notre relation avec la nature !

0
17

La pandémie et ses effets sur le monde extérieur : l’étude

La pandémie de Covid-19 a considérablement changé les habitudes de vie de chacun et les a bouleversés les relations interpersonnelles et la relation avec le monde extérieur, souvent vécue à partir d’une fenêtre. C’est avant tout le relation avec la nature. Dans une période de grande privation, il semble y avoir une nouvelle perspective. Au Vermont, les chercheurs d’UVM ont commencé à quantifier exactement comment la pandémie transforme les expériences en plein air et ce que ce changement pourrait signifier pour l’avenir de l’environnementalisme. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue PLOS One, les chercheurs fournissent des données qui mettent en évidence comment Covid-19 a incité les gens à se rapporter à la nature et activités extérieures.

L’équipe de chercheurs a dispersé des codes QR entre des panneaux situés à l’extérieur des forêts urbaines et des parcs de la région de Burlington. Chaque code dirigeait les gens vers une enquête en ligne qui posait des questions sur la question de savoir si la pandémie les avait forcés à sortir davantage dans la nature.

L’une des principales constatations est que le 26% des plus de 400 visiteurs du parc qui ont répondu n’étaient pas jamais été dans le poumon vert près de chez soi, même simplement en se promenant, dans les mois précédents ou dans la dernière année. Au sein de ce groupe, la plupart des gens ont déclaré qu’ils appréciaient grandement l’opportunité de sortir dans la nature pendant une période de stress et d’isolement.

Même si le premier pas dans les bois a eu lieu parce que c’était en fait la seule activité autorisée, au début de la pandémie, cela s’est avéré être une expérience vraiment précieuse et importante pour le santé psychophysique.

L’impact de la nature sur le bien-être psychophysique

L’étude démontre à quel point la relation homme-nature est changeante face aux moments par rapport aux tsunamis émotionnels et sociaux. En analysant les résultats de l’enquête, il a été constaté qu’un nombre important de personnes pratiquaient davantage d’activités de plein air depuis le début de Covid-19. Observation de la faune, jardinage, marcher dans un bois, fait une “bain de forêt “, Faire une course dans le parc de la ville, faire de l’art et se détendre seul à l’extérieur sont quelques-unes des activités les plus populaires. Les femmes, plus que les hommes, ont augmenté leurs dépenses en nature. 59% des personnes interrogées déclarent que la nature a également contribué à leur donner une un meilleur sentiment de santé mentale et bien-être pendant cette période.

Les bienfaits de la nature sur le corps et l’esprit

Covid-19 et les verrouillages vécus à l’intérieur des quatre murs ont montré à quel point il est important d’avoir accès à la nature, même si ce n’est que dans le quartier. En raison des bénéfices psychophysiques découlant de la relation homme-nature, les espaces extérieurs seront une priorité pour l’avenir: de nouveaux espaces verts seront créés insérés dans des contextes urbains et seront maintenus de la meilleure façon pour les rendre de plus en plus utilisables.

Le lien avec la nature augmente, malgré l’hiver. Si avant la pandémie de Covid-19, la tendance était de passer beaucoup de temps au contact de la nature ou à l’extérieur uniquement pendant l’été, maintenant aussi le rythme des jours d’hivermalgré les quelques heures de lumière du jour, il est exploité au maximum. Après avoir passé beaucoup de temps dans des maisons très chaudes, il est bon de laisser le corps s’adapter progressivement et profiter des bienfaits d’un air pur et frais.

Pour rester en contact avec la nature, vous pouvez également pratiquer le télémark, un type de ski particulier.

Contact avec la nature: pourquoi est-ce bon pour vous?

Quitter la maison, quand on le lui permet, et se plonger dans un contexte naturel pour écouter les bruits, respirer un air pur et se laisser emporter par le corps, est un petit moment d’évasion fondamental. Les avantages découlant de la relation homme-nature sont multiples et avérés. Marcher en forêt ou dans un espace vert génère une série d’effets positifs sur divers paramètres physiologiques, tant sur le plan physique que psychologique:

Avantages pour l’esprit

Une brève pause quotidienne au contact de la nature peut avoir un impact positif sur la santé. Ils ne sont pas nécessaires les espaces immense: dans un parc derrière la maison, au milieu des champs et même dans le jardin. Une relation entre l’homme et la nature capable de stimuler les endorphines et les récepteurs du bien-être, une voie régénérante qui permet d’éliminer les toxines.

Marcher dans la nature aide également à respirer. Sept remèdes spécifiques pour une meilleure respiration sont également utiles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here